UN MUSÉE EN PLEIN AIR
L’ambiance du village de Séprais a inspiré aux artistes du lieu - Liuba Kirova et Peter Fürst - l’idée d’agrémenter les chemins vicinaux desservant les pâturages alentours de sculptures contemporaines monumentales. 

Créée en 1993, La Balade de Séprais est un musée en plein air, ouvert en permanence, gratuit, accessible en toutes saisons. 



Quatre itinéraires sont proposés, en fonction des désirs de chaque visiteur, représentant environ 3 km de promenade. 



La Balade de Séprais est une exposition vivante, qui change au fil du temps. De nouvelles œuvres allongent régulièrement la liste des sculptures présentées, pour le plus grand plaisir des milliers de visiteurs qui la fréquentent. 



Certaines œuvres, voulues éphémères par leurs auteurs - en paille, foin, feuilles, papier, fleurs -, ont vocation à disparaître et à laisser leur place à de nouvelles créations. Des sculptures sont parfois prêtées temporairement à La Balade. 

La Balade de Séprais est un projet de longue haleine, appelé à se développer et à s’enrichir sans cesse. C’est ce que ses concepteurs ont voulu.
SÉPRAIS
Séprais, commune de Boécourt, dans le canton du Jura, au nord-ouest de la Suisse, est un petit hameau accroché en surplomb au milieu d’une combe, descendant le versant sud de la chaîne des Rangiers. 
Il bénéficie d’une situation exceptionnelle, à la fois ouvert sur la Haute-Sorne et dominant la vallée de Delémont.

Une population d’origine agricole y habite, aujourd’hui mélangée à des citadins avides de nature, à des artistes venus chercher calme et inspiration, à des artisans venus redécouvrir les rythmes simples, le geste vrai, la vie authentique. Ce brassage confère à Séprais un air cosmopolite.

Séprais est un petit paradis, une oasis de paix au cœur du Jura, à l’écart des grands axes et à l’abri du développement industriel. 

Ce havre de calme et de nature n’est pourtant situé qu’à un quart d’heure de Delémont, à quelques minutes de la gare de Glovelier et de la sortie de l’autoroute Transjurane A16. Une ligne de bus dessert le village.
LE PROJET
L’Association La Balade de Séprais accueille sur place des artistes d’horizons différents. Elle les loge, les nourrit, leur fournit, le cas échéant, matériel et outils, durant un mois maximum. 

En échange, l’artiste invité-e exécute une œuvre monumentale sur La Balade, de manière ouverte, publique. L’acte de création est ainsi intégré à La Balade, qui se veut contact, rapport, confrontation… 

L’inspiration de l’artiste doit se nourrir du lieu, des matériaux qu’il trouve sur place ou que l’on peut lui procurer : pierre, bois, métal, objets de récupération, ou produits plus éphémères comme branchages, foin, terre, papier… 

L’œuvre réalisée augmente l’exposition, en restant propriété de l’association. La Balade de Séprais se veut un lieu privilégié d’ouverture et de liberté, de plaisir et d’enrichissement. Pas de thème imposé, pas d’unité, pas d’école, aucun fil d’Ariane à suivre… 

Uniquement la confrontation entre artistes d’origines et de cultures multiples, la valorisation réciproque qui s’exerce entre la sculpture contemporaine et la nature, les contacts qui se développent entre les mondes différents (et parfois opposés) des arts, des habitants et des visiteurs.

Ecoutons la fondatrice, Liuba Kirova : « Dans une ambiance de confrontation, stimulante pour leur propre création, les artistes échangent leurs idées, leurs expériences, leurs émotions. »
L'ASSOCIATION
La Balade de Séprais est une association à but non lucratif. 



Elle est soutenue financièrement par les pouvoirs publics, par des institutions culturelles, parmi lesquelles la Loterie Romande, par des mécènes et sponsors régionaux (privés, entreprises), ainsi que par les cotisations des membres de l’association, dont le Club des Cents. 



Son comité, composé de bénévoles et conseillé par un directeur artistique, prépare les éditions annuelles de La Balade.

La Balade de Séprais
Case postale 202
2340 Le Noirmont